Concours

Restructuration du lycée Nadar à Draveil : un projet résolument tourné vers la nature

La première phase de l’opération a permis de désigner un projet lauréat parmi les quatre projets en compétition dans le cadre du concours d’architecture. C’est un projet résolument tourné vers la nature, intégrant des modes constructifs écoresponsables, qui a été retenu.

Publié le

Par un investissement de la Région Île-de-France de 22 M€, le lycée Nadar à Draveil va quasiment doubler sa capacité d’accueil pour accueillir près de 1 400 élèves en 2024.

Cet objectif nécessite la transformation du lycée allant de la construction de nouvelles surfaces à la restructuration de l’existant. Le projet prévoit l’extension de l’établissement, l’agrandissement de la demi-pension, la création de laboratoires sous le préau, et la restructuration du pôle administratif.

Le projet en images

Restructuration du lycée Nadar à Draveil

Ropa & Associés Architectes et les bureaux d’études OTE Ingénierie, OTELIO, BEGC ont été désignés lauréat grâce une réponse architecturale respectueuse de l’environnement.

Le projet s’attache en effet à laisser la nature reprendre ses droits en cœur d’ilot avec une prairie centrale propice à la détente et aux sports en dialogue avec la forêt avoisinante. Le cadre bâti sur cour met en valeur la perspective intérieure vers la forêt de Sénart. Ainsi, depuis le parvis une transparence est toujours possible à travers l’établissement jusqu’en fond de parcelle.

L’extension s’intègre dans la continuité avec une aile nouvelle en gradins qui se raccorde à chaque niveau au bâti existant. Dans le prolongement de l’extension, une surélévation accueillera des salles de classe à l’étage. D’un point de vue esthétique, l’image de l’équipement est totalement renouvelée avec de nouvelles façades rythmées verticalement par un bardage en lattis bois.

Des modes constructifs écoresponsables mettant en œuvre des matériaux biosourcés favorisant la filière sèche et la préfabrication ont été privilégiés. Le choix d’une ossature bois en filière sèche évite les nuisances de chantier alors que les travaux se dérouleront tout en maintenant l’activité de l’établissement. Les toitures terrasses des extensions seront végétalisées.

Ces choix promeuvent la qualité environnementale et favorisent l’obtention du label E+C-.