Travaux

Reprise des chantiers : point sur la situation

Si la majorité des chantiers a été suspendue au début du confinement, Île-de-France Construction Durable et la Région Île-de-France ont rapidement mobilisé leurs équipes et leurs partenaires afin de préparer la réouverture progressive des chantiers. A ce jour, les chantiers pilotés par Île-de-France Construction Durable ont repris leur activité avec des mesures sanitaires strictes.

Publié le

Une reprise progressive

Comme partout en France, la situation inédite liée à la crise sanitaire de COVID-19 a mis à l’arrêt la plupart des chantiers. A ce jour, et depuis la fin du confinement, les 19 chantiers pilotés par Ile-de-France Construction Durable ont repris leur activité avec l’ensemble des mesures sanitaires à l’instar du Grand Equipement Documentaire.

L’exemple du chantier du GED

Après un arrêt de près de deux mois, le chantier du Grand Equipement Documentaire a repris le 4 mai avec la mise en place de règles sanitaires pour assurer la sécurité de tous. Sur une superficie de 23 000 m², 116 personnes travaillent habituellement sur le chantier. Parmi les mesures prises, les horaires des équipiers ont été aménagés pour assurer une rotation optimale des équipes sur le chantier. C’est aussi toute la circulation qui a été repensée pour respecter la distanciation physique.

A ces mesures s’ajoutent également un questionnaire d’auto-évaluation et une prise de température à chaque prise de poste, le port du masque obligatoire, le respect des gestes barrières et le nettoyage renforcé de la base-vie.

 

Des chantiers qui ont continué au ralenti reprennent leur rythme de croisière

Si certains chantiers ont arrêté totalement leur activité, d’autres n’ont jamais cessé leur activité. C’est le cas de deux chantiers qui ont choisi de maintenir leur activité pendant la période de confinement seulement dans le cadre de travaux d’urgence ou des travaux paysagers qui ont permis d’assurer des mesures de distanciations physiques à l’image du chantier de Vaires-Torcy.

L’exemple du chantier de l’île de loisirs de Vaires-Torcy

Alors que le Stade nautique olympique a été inauguré en juin dernier, il reste aujourd’hui les aménagements paysagers à finaliser pour livrer la totalité du projet. Etendu sur une superficie totale de 180 hectares, ce sont 12 hectares d’aménagements paysagers de l’ile de loisirs de Vaires-Torcy qui ont été repensés pour renforcer la dimension naturelle du site. Ils constituent un élément central du projet qu’il était important de réaliser au début du printemps. Pour cette raison, dès l’annonce par le Gouvernement des mesures de confinement, les entreprises en charge du volet paysager ont exprimé leur souhait de poursuivre les travaux en cours. Au regard de la zone d’intervention des travaux, les conditions favorables de respect des distanciations sociales ont permis une reprise dès le 30 mars avec un effectif réduit sur site.

Des retards à prévoir

Avec le confinement, les délais de livraison des chantiers sont rallongés. Pour certains de ces chantiers qui entamaient leur dernière phase des travaux pour une livraison avant l’été 2020, la reprise de l’activité permettra d’assurer une livraison et une mise en service des équipements à la rentrée de septembre 2020. C’est le cas par exemple du lycée Léonard de Vinci à Saint-Germain-en-Laye ou de l’internat des lycées Bachelard et Lumière à Chelles.