Work in progress

Rénovation thermique du lycée Léonard de Vinci à Tremblay-en-France : le projet se dessine

Le lycée Léonard de Vinci, construit en 1992, fait aujourd’hui l’objet d’une rénovation thermique pour répondre aux objectifs fixés par la Région Île-de-France en matière de rénovation énergétique des lycées franciliens. Objectifs de l’opération : amélioration du confort des utilisateurs, économie des consommations d’énergies, réduction des gaz à effet de serre et garantie de la qualité de l’air.

Publié le

Le lycée Léonard de Vinci à Tremblay-en-France dévoile sa nouvelle image depuis la sélection par la Région Île-de-France du groupement qui mènera ce projet de rénovation thermique dans le cadre d’un marché de Conception-Réalisation-Exploitation. L’équipe retenue propose un projet qui conserve l’architecture d’origine avec un nouvel habillage des façades constitué de matériaux nobles et pérennes.

 

Le groupement retenu est constitué d’HERVE SA, entreprise générale et mandataire du groupement ; l’Agence ENGASSER & associés aEa, architectes ; EPDC / MEBI / IETI, bureau d’études pluridisciplinaire et ENERCHAUF pour l’exploitation, la maintenance et les travaux de génie climatique.

Economie circulaire et utilisation de matériaux biosourcés au programme

L’enjeux du projet de réhabilitation est de s’intégrer au site, tout en respectant des démarches environnementales, telles que la mise en place de matériaux biosourcés et la réutilisation des matériaux en cohérence avec l’objectif du Plan régional pour la prévention des déchets (PRPGD), que la Région Île-de-France élabore actuellement avec l’ensemble des partenaires.

Le projet prévoit la mise en place de plusieurs produits biosourcés. L’utilisation du bois est utilisée notamment pour les façades en bardage et l’ensemble des menuiseries extérieures en bois-alu. 

Le projet propose de réutiliser des matériaux existants dans le projet, tels que les isolants existants en toiture, les gravillons des toitures terrasses ou encore des dalles de faux-plafonds…

Cette opération de rénovation thermique, financée à hauteur de 8 M€ par la région Île-de-France, porte principalement sur l’habillage des façades et des toitures, le remplacement des menuiseries et murs rideaux, le remplacement de l’éclairage et la mise en place d’une ventilation mécanique.