Work in progress

Oyapock architecte lauréat du concours d’extension du lycée P. Roland à Chevilly-Larue

Le jury de concours a désigné l’agence Oyapock architectes pour la construction de l’extension du lycée Pauline Roland qui permettra l’accueil de 400 élèves supplémentaires pour gonfler les effectifs à 1 200 élèves.

Publié le

L’objectif de l’opération

Ouvert en septembre 2011, la construction du lycée Pauline Roland a été programmée en réponse à un accroissement démographique dans le cadre d’une opération devant accueillir à terme 1 200 élèves. Cette première tranche, qui a été prévue pour 800 élèves, a permis la réalisation des pôles transversaux, administration, CDI, restauration, vie scolaire. Un internat de 70 lits inauguré le 3 octobre 2018 et un gymnase viennent compléter la programmation de cette première tranche.

Cette extension permettra de créer des salles d’enseignement dites banales, et informatiques pour les matières de tronc commun. Le programme prévoit également un pôle scientifique supplémentaire, une salle de permanence et un bureau pour le CPE (conseiller principal d’éducation).

Le projet architectural

Le projet propose un bâtiment en L de niveau R+2 raccordant les bâtiments demi-pension situé au nord et d’enseignement à l’est avec le maintien d’un préau traversant au RDC.

L’emprise du bâtiment permet de conserver les vues vers le nord depuis la cour de récréation et l’entrée du lycée. La composition des ouvrants en bandeau reprend le rythme horizontal des façades existantes.

En soubassement, les murs rideaux vitrés laissent voir les poteaux bois de la structure. Ils sont conservés en extérieur en alignement des poteaux béton existants dans le préau. L’emprise du bâtiment en L libère un jardin en pied de façade.

Il est planté d’arbustes et de vivaces à fleurs et équipé de bancs le poursuivant vers le nord. Les toitures en continuité des toitures existantes sont végétalisées.

La qualité environnementale du projet

Le lycée, raccordé au réseau de chaleur basse température de la SEMHACH, est certifié NF Bâtiments tertiaires – Démarche HQE.  Pour l’extension, il sera visé le niveau réglementaire énergie 3 et carbone 1 (E3C1). Cette nouvelle réglementation fixe à la fois des objectifs de performance énergétique (basse consommation et énergies renouvelables), et de « constructions bas carbone » avec valorisation des filières biosourcées. Le recours aux filières sèches et la préfabrication sont également motivés par la conduite du chantier en site occupé et l’optimisation des délais.