Nouvelle opération

Les nouvelles opérations confiées par la Région Île-de-France

Depuis l’adoption de son Plan d’urgence pour les lycées franciliens en mars 2017, la Région Île-de-France a augmenté significativement son investissement en faveur de la rénovation du patrimoine des lycées. Depuis l'été 2019, la Région Île-de-France a confié 4 nouvelles opérations à Île-de-France Construction Durable portant principalement sur la restructuration de lycées.

Publié le

A Cachan, deux opérations sur le même site

Depuis la fusion des lycées Gustave Eiffel et Maximilien Sorre, le lycée de Cachan accueille 2 400 élèves répartis en 87 divisions durant l’année scolaire 2017-2018. Plus d’un tiers des élèves suivent des formations post bac (BTS et diplômes supérieurs de comptabilité). Outre, les filières pré-bac classiques de formations générales, l'établissement prépare actuellement les élèves à des diplômes technologiques et professionnels dans une grande variété de filières de la production (productique, électricité électronique, énergie) et des services (informatique, tertiaire administratif et commercial, sanitaire et social).

Une restructuration pour donner une cohérence d’ensemble au lycée

Le lycée de Cachan, regroupant les établissements Gustave Eiffel et Maximilien Sorre, va faire l’objet d’une restructuration d'envergure afin d’apporter une cohésion d’ensemble aux deux lycées nouvellement fusionnés. Le lycée dans sa configuration actuelle est réparti sur près de 11 700 m² dans 7 bâtiments. Pour rénover et restructurer le lycée de Cachan, dont le bâti date des années 60, la Région Île-de-France a investi 84,4 M€

La rénovation des ateliers industriels : le bâtiment Léonard de Vinci

Une opération distincte fera l’objet de la rénovation des ateliers du bâtiment Léonard de Vinci abritant les pôles pédagogiques industriels sur une surface de 23 435 m².

Cette opération qui sera réalisée dans un premier temps représente un investissement de la Région Île-de-France de 10 M€.

 

Restructuration et extension du lycée Evariste Galois de Sartrouville

Ouvert en 1970, le lycée a connu une rénovation d’envergure dans les années 90. Puis en 2016, des bâtiments préfabriqués et démontables ont été installés pour faire face à des évolutions significatives démographiques sur le secteur. L’établissement accueillait alors 1 944 élèves à la rentrée 2018, répartis en 61 divisions.

Aujourd’hui, l’objectif de l’opération est d’améliorer l’organisation fonctionnelle des espaces qui sont dispersés sur une surface de 10 000m² dans 8 bâtiments différents.

Il est prévu la création de locaux d’enseignement adaptés aux formations proposées (notamment demi-pension, pôle sciences, CDI, préau).

Le programme prévoit en outre la démolition des bâtiments préfabriqués, la mise aux normes de l’existant (accessibilité handicap, sécurité incendie, isolation thermique), la reconstruction d’un théâtre/salle polyvalente accessible à d'autres établissements scolaires, des associations...

La livraison d’une première phase comprenant la nouvelle demi-pension et les nouvelles salles d’enseignement est prévue pour la rentrée de septembre 2024 pour permettre d’absorber l’augmentation de capacité de 250 élèves.

L’opération représente un investissement de 65 M€.

 

Contrat de prestations intégrées pour la maintenance des lycées

Île-de-France Construction Durable assurera pour le compte de la Région Île-de-France les opérations de travaux de maintenance du patrimoine lycéen.

L’objectif de ces opérations de maintenance est de préserver l’état du bâti et sa pérennité. Planifiées sur une durée de 5 ans, selon le plan pluriannuel de maintenance, ces opérations doivent prendre en compte pour partie les travaux d’entretien préventif et correctif.

Ces opérations sont financées sur le budget d’investissement de la Région Île-de-France.