Patrimoine

Le lycée Henri IV et sa coupole, un patrimoine à préserver

Le lycée Henri IV à Paris a ouvert ses portes ce week end à l'occasion des Journées du Patrimoine. Île-de-France Construction Durable pilote pour la région Île-de-France la rénovation de la coupole de la bibliothèque, représentant un investissement de 4,7 M€, auquel s’ajoute l’appel aux dons lancé par la Fondation du Patrimoine pour conserver ce chef d’œuvre du XVIIIème siècle.

Publié le

Le lycée Henri IV ouvert au public le temps d’un week end

A l’occasion des Journées du Patrimoine, le lycée Henri IV à Paris 5, établissement classé au titre des Monuments Historiques a ouvert ses portes au public. À travers des visites guidées, les visiteurs ont pu découvrir les bâtiments qui font la splendeur du lycée Henri IV construit en lieu et place de l’ancienne abbaye Sainte-Geneviève : les salles historiques datant du XIIème au XVIIIème siècle, l'Oratoire, le cabinet des médailles ou encore l'immense bibliothèque des Génovéfains.

 

Dans cette bibliothèque, édifiée au XVIIIe siècle ettoujours au service de ses 2 700 élèves, les visiteurs n’auront pas eu l’occasion de découvrir la coupole qui fait l’objet d’une restauration d’ampleur.

La rénovation de la coupole de la bibliothèque en phase études

En 2018, face à la situation préoccupante de la dégradation de la coupole, la région Île-de-France a investi 4,7 M€ pour préserver ce patrimoine remarquable. Elle a mandaté Île-de-France Construction Durable pour suivre cette opération de restauration qui porte tant sur la structure que sur l’œuvre artistique : décor peint, boiseries et stucs qui ornent ses parties basses.

Aujourd’hui, l’opération est actuellement en phase études. Jean-François Lagneau, architecte des Monuments Historiques, a été désigné comme maître d'œuvre pour suivre les études et le chantier à venir.

 

Un appel aux dons pour la restauration de la coupole

En plus de son investissement de 4,7 M€, la Région Île-de-France a également recours au mécénat privé pour financer la rénovation de ce chef d’œuvre du XVIIIe siècle : une première pour la région Île-de-France.

Via la Fondation du Patrimoine, l’appel aux dons a déjà permis de collecter 353 500 €, répartis ainsi :

  • 200 000€ : mécénat émanant de la Fondation Total ;
  • 25 000€ : fonds propres de la région Île-de-France ;
  • 128 500€ : dons privés.

Pour en savoir plus, retrouvez toutes les informations concernant cet appel aux dons sur le site de la Fondation du Patrimoine.