Concours

Elisabeth de Portzamparc retenue pour la conception du Grand Equipement Documentaire

Le Grand Équipement Documentaire Condorcet vise à inventer un nouveau modèle de bibliothèque de recherche en sciences humaines et sociales. Il a pour ambition de réunir 45 bibliothèques et fonds documentaires et offrira en tout 1 300 places de lecture. L’agence 2Portzamparc a été désignée lauréate du concours d’architecture par la Région Île-de-France.

Publié le

Un équipement structurant, un cœur de quartier

La bibliothèque est réalisée sous la maîtrise d’ouvrage publique (MOP) de la Région Ile-de-France dans le cadre du contrat de Plan Etat-Région 2015-2020. Le GED sera implanté au cœur du futur campus Condorcet à Aubervilliers et aménagé au Nord du lot 2 du campus. Il comprendra entre autres : 6 salles de séminaire, 180 salles de travail en groupe, une salle de consultation encadrée et des places de lecture en extérieur (terrasse de lecture), des espaces de consultation, de logistique, d’archives et de réserves, un espace forum, un café, une librairie spécialisée, des espaces extérieurs – jardins / terrasses. Le GED réalisera des expositions ouvertes à tous et disposera d’une salle de travail destinée aux étudiants de 1er cycle notamment ceux habitant le quartier.

Le développement durable se retrouve dans une démarche de conception bioclimatique : enveloppe du bâtiment, orientation des locaux, ventilation naturelle favorisée, besoins énergétiques sur un standard passif. La maîtrise des risques sur la santé sera privilégiée : choix de matériaux écologiques, implantation de quelques espaces aux champs électromagnétiques réduits.

Témoignage d'Elisabeth de Portzamparc

Ce projet présente une certaine difficulté puisqu’il faut établir un dialogue dans un contexte où tout n’est pas choisi. Il s’agit d’un site vierge ; le GED doit être créateur de contexte, un équipement structurant, un cœur de quartier… J’ai voulu que le forum soit généreux. Il était plus petit dans le programme. Je crois que, dans un concours, le rôle de l’architecte n’est pas seulement de suivre le cahier des charges, mais d’amener des idées, pourvu que ça ne grève pas le budget. Dans le contexte actuel de la crise, notre responsabilité à ce sujet est grande. »