Work in progress

Démarrage des travaux de restructuration du lycée de Bezons

En mars, les travaux de restructuration du lycée de Bezons ont commencé. Ce chantier vise la refonte globale du lycée, comprenant la restructuration du bâtiment principal et du gymnase, la démolition des autres bâtiments et la création d’un internat de 100 places.

Publié le

Deux lycées en un 

Depuis la rentrée 2014, le lycée du Grand Cerf et le lycée Eugène Ronceray ont fait l’objet d’une fusion administrative. Dans ce cadre, le Programme Pluriannuel d’Investissement de la Région Île-de-France a prévu de rassembler l’offre de formations des deux lycées sur le site du lycée Eugène Ronceray avec un maintien des capacités existantes soit environ 1050 places. 

Une importante évolution des filières se met en place avec le déplacement des filières de productique vers d’autres académies. Ainsi il est prévu à terme, la création d’une filière hôtellerie-restauration, du CAP au BTS, le renforcement de la filière tertiaire-commerciale avec la mise en place d’un BTS et enfin le renforcement des filières d’enseignement général et technologique. 

La recomposition de la parcelle s’attachera à la création d’un nouveau pôle fédérateur qui mettra plus particulièrement en valeur le cœur d’îlot à l’usage des élèves.  

Le projet de l’Atelier O-S 

Le projet architectural conçu par les architectes de l’Atelier O-S architecte propose une image de l’équipement totalement renouvelée.

L’accès principal est mis en valeur avec la création d’un parvis intérieur. C’est dans cet axe d’entrée que sont situés les locaux de l’administration et les classes de l’enseignement scientifique à l’étage. Le projet fait le lien entre les bâtiments restructurés et construits renforce l’axe fédérateur qui, à partir de l’entrée, s’ouvre sur le hall et mène à la cour de récréation, et aux aménagements sportifs. L’implantation de la demi-pension au centre de la parcelle en fait véritablement le passage obligé, et créant ainsi un deuxième cœur d’îlot après la cour de récréation. L’internat assure la transition avec la partie paysagée, les logements de fonction et le secteur pavillonnaire de l’autre côté de la rue Casimir Périer. 

Les travaux se dérouleront en site occupé au travers d’une organisation des travaux garantissant le fonctionnement de l’établissement pendant toute la durée de l’opération.  

 

La Région Île-de-France vise une ouverture de l’internat dès la rentrée 2019.