Work in progress

Ameller Dubois & associés retenu pour le projet de lycée neuf à Cormeilles-en-Parisis

L’agence d’architecture Ameller Dubois & associés a été retenu pour la construction d’un lycée neuf de 1 200 places. Situé sur un axe stratégique, le lycée a vocation à devenir un équipement structurant du quartier.

Publié le

L’objectif de l’opération

Au Sud-Ouest de la commune, le projet se situe dans la zone d’aménagement des Battiers Ouest dans laquelle sont prévus de nombreux aménagements et constructions comme une Maison de la jeunesse, une école de musique et de danse, et un gymnase au sein d’un centre sportif comprenant deux terrains, une tribune et un boulodrome. Sur un terrain de 20 000 m², le futur lycée se situe sur un axe structurant du nouveau quartier, là où se connectent les différents équipements publics.

L’opération consiste en la construction d’un lycée neuf de 1200 places pour anticiper la très forte croissance démographique de la zone urbaine et du quartier dans les années à venir. Un peu plus de 70% de la structure pédagogique est ainsi dédiée à des formations de la filière générale, le reste regroupe des diplômes de la filière technologique bac et post-bac.

Le projet architectural

Le projet retenu, imaginé par l’agence Ameller Dubois & associés, propose un bâtiment en équerre en R+2 en alignement sur les voies publiques pensé comme un repère visuel fort dans la ville. « Sa composition met en scène des formes simples et compactes. La mise en œuvre aléatoire des panneaux ouverts, entrouverts ou refermés, la répétition de la trame porteuse et le jeu des teintes enrichissent le langage architectural. La simplicité des parcours participe pleinement de la qualité du projet. Le hall en atrium, véritable cœur du projet, est l’élément fédérateur, la traduction architecturale du « vivre ensemble ».

Les logements de fonction en R+1 sont situés en fond de parcelle au nord en lien avec le tissu pavillonnaire. Enfin la restauration prend place dans un bâtiment autonome au milieu. Les terrains de sport au nord-est prolongent l’espace des jardins pédagogiques. La cour occupe le centre de la composition.

La qualité environnementale au cœur du projet

Les objectifs environnementaux recherchés s’appuient sur les outils de planification régionale (plan vert, plan Changeons d’air…) et sur les réglementations en vigueur. Ainsi, il sera visé le nouveau niveau réglementaire énergie 3 et carbone 1 (E3C1) adossé à une approche environnementale globale sur les thématiques de gestion de l’eau, de l’énergie, de qualité d’air, d’acoustique et d’entretien.

Le projet doit s’accompagner également d’une valorisation de l’espace paysager et d’une qualification de l’ensemble des espaces extérieurs, permettant la définition d’une logique d’utilisation. Les espaces extérieurs doivent permettre la pratique du sport, et deux terrains de sport seront proposés.